Flux RSS

[Trad] Idole K-pop, top star de la vague coréenne : « J’ai vraiment ressenti une passion brûlante au Chili »

Publié le

file_20120831164731.jpg

Junsu Xia a causé une fureur quand il est venu avec son groupe JYJ, mais maintenant il débute en solo le 10 septembre au Teatro Caupolican. « Les fans autour du monde aiment les performances puissantes et sexy avec un style unique », pense le jeune homme de 25 ans à propos de la K-Pop qui a conquis l’occident.

En dehors des téléphones et de la télé, chaque jours la Corée exporte un peu plus sa culture : chanteurs, séries télé, et nourriture conquièrent l’occident.
Au Chili, les restaurants coréens (essentiellement dans la zone de Patronato) sont grands. Mais la présence asiatiques est ce qui a causé l’émergence de groupes amoureux de la K-Pop, ou pop coréenne. En fait, « Santiago se paraliza por el Kpop » (Santiago paralysé par la K-Pop) est le slogan du flashmob (intervention urbaine) avec lequel les fans de ce genre ont pris Santiago par surprise avec une dance du nouvel album de Xia Junsu (l’artiste clé du moment) pour faire passer leur message.

-Les parties ne concernant pas Junsu n’ont pas été traduites par le traducteur anglais – 

Avec un look androgyne qui appartient à une esthétique calculée au millimètre, et une musique entraînante, le chanteur pop au nom imprononçable de 25 ans débute dans le pays en tant qu’artiste solo. Celui qui est aussi un acteur et un ancien membre du groupe légendaire TVXQ revient après sa visite en tant que membre des JYJ en mars dernier, quand les fans fervents sont restés debout 2 jours pour les attendre.

Voici sa première interview, par e-mail, avant qu’il ne vienne au Chili.

Junsu: “La Corée est devenue un leader de la culture mondiale”

Junsu, le roi absolu de la K-Pop dans son pays. Et il se souvient très bien de sa dernière visite au Chili :  » Les fans chiliens sont très passionnés et énergiques ».

—Comment décririez-vous votre nouvel album, « Tarantallegra »? Vos vidéos sont très efficaces, quel est l’importance de votre look ? 
—Le motif du titre était la comédie musicale “Elisabeth”. Quand j’ai interprété le rôle de Tod qui n’est ni humain ni divin, mais quelque chose entre les deux, j’ai imaginé un personnage avec une image comme celle d’un rêve. Quand j’ai entendu le mot Tarantallegra, un sort qui fait danser les gens, j’ai imaginé un sorcier.
—La musique a deux aspects : écouter et voir. C’est pourquoi le clip a été diffusé un jour avant la chanson. Le concept de l’album est « inégalé », et j’ai essayé de faire une distinction entre la musique et la mode. J’ai fait de mon mieux pour créer une performance parfaite en ajoutant de la modernité à la chorégraphie, et en utilisant un style capillaire et vestimentaire et un maquillage uniques.
—La musique est un mélange de pop et de grand orchestre. Dans la version anglaise, j’ai essayé d’y ajouter une touche asiatique en ajoutant du kkwaenggwari (chanson anglaise traditionnelle) dans l’orchestre.

— Votre musique a un aspect très commercial. Quels sont les challenges créatifs ? 
— Je suis beaucoup inspiré par les comédies musicales. J’essaie de trouver une idée dans chaque chose de ma vie quotidienne. Je suis très sensible, c’est pourquoi des musiques et des paroles me viennent souvent à l’esprit quand j’écoute de la musique ou quand je voyage. Quand je suis dans une comédie musicale, je joue un personnage. Pour devenir ce personnage, je ressens une variété d’émotions que j’exprime. Cela influence ma musique.

—Qu’est-ce qui vous a le plus surpris dans la passion des fans chiliens pour vous et votre musique ? 
—Quand je suis venu en mars au Chili, j’ai senti une passion vraiment forte. Bien que je me sois produit sur de nombreuses scènes, je n’oublierai jamais ce sentiment électrifiant. Les fans chiliens sont passionnés et énergiques, et apprécient la performance en elle-même. Grâce à cette forte passion, je peux donner 200% de mon énergie pendant le spectacle.

—Qu’allez-vous montrer pendant votre prochain concert ?
—Certains de points fort de la scène de « XIA » sont la combinaison parfaite entre les chansons et la performance. J’espère utiliser la mise en scène et les effets spéciaux que j’utilise sur les grandes scènes.

—Mon concert sera amusant et excitant comme le précédent. Vous entendrez des style différents comme de la dance, du R&B, de la pop, des ballades, des chansons de comédie musicale et plus encore. Il y aura aussi « l’instant génie » que mes fans ont beaucoup aimé pendant la tournée asiatique. Dans cette partie, je parle à mes fans et je leur accorde trois souhaits.

—Que pensez-vous de notre ville ? 
—Santiago est une ville vraiment cool et sophistiquée. Les membres de mon staff sont allés à Los Andes et au port et m’ont parlé de très beaux endroits, bien que je n’aie pas pu y aller pour pouvoir préparer mon spectacle… Comme j’aime la mer, cette fois j’aimerai aller manger des fruits de mer près de la plage. Tout le monde était très gentil, et le coucher de soleil était magnifique. Santiago m’a donné un sentiment très chaleureux.

—Selon vous, qu’est-ce qui est fascinant au sujet de la K-Pop ? 
—C’est difficile de le dire en un seul mot. C’est devenu une tendance mondiale par Youtube et il y a de nombreuses idoles. Les fans autour du monde aiment les performances puissantes et sexy, et leur style unique.
—Comme dans la culture latino-américaine, en Corée quand les gens se rassemblent, il y a de la musique et de la danse. C’est pour ça que nous avons de grands musiciens. Les genre sont vraiment diversifiés, il n’y a pas que de la dance mais aussi du hip-hop, du rock, du R&B et de la musique traditionnelle coréenne. Mais si vous limitez la popularité de la K-Pop à un seul mot en fonction de la performance de l’artiste, ma réponse serait « la passion ». C’est une musique vraiment sexy et énergique.

—Certains artistes K-pop ressemblent à des artistes américains comme Britney Spear et Justin Timberlake. Comment cela vous affecte-t-il ? 
—C’est vrai que la culture nord-américaine a une grande influence sur l’industrie de la pop à travers le monde. La pop américain dirige la tendance. Quand j’enregistre une vidéo ou quand je réfléchis à la couverture d’un album, j’essaie de ne pas trop penser à ce que font les américains. J’essaie de créer une image et de créer un tout nouveau concept que je souhaite incarner.
—Comme la culture K-pop devient maintenant plus populaire, les artistes des autres pays asiatiques pourraient être influencés par le concept coréen. Cependant, j’aimerais dire aux plus jeunes qu’ils doivent apprendre à exprimer leurs propres idées et sentiments. Ainsi, ils gardent la motivation de leurs fans, et leur confiance en eux pour créer leur propre travail plutôt que d’être formatés en tant que chanteurs.

—Pourquoi pensez-vous que la Corée soit si à la mode dernièrement ? 
—Je pense que la folie pour les idoles coréens vient de leurs capacités. En Corée, les chanteurs font de gros efforts avant de monter sur scène. Ils se préparent beaucoup pour cela. C’est pourquoi ils ont tellement de choses à montrer.
—Par ailleurs, la Corée est maintenant appelée « Corée dynamique ». Ce concept montre à quel point la Corée est à la mode, et qu’elle est pleine d’énergie et d’idées. C’est pour cela que la Corée est devenu l’un des leaders de la culture mondiale.

cr: Diario La Segunda

Traduction anglaise : Yukiko@Cassiopeia Chile

Traduction française : JYJ Francophone

Publicités

À propos de jyjfrancophone

Page for french fans of JYJ Translated news about JYJ or about the individual activities of JYJ members

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :