Flux RSS

[JYJ Magazine] Interview – JYJ : Le début où la confiance et la passion étaient tout ce que nous avions

Publié le

Ils se tenaient à trois à nouveau sur la ligne de départ. Même si ce n’était pas une entreprise avec un fonctionnement parfait déjà mis en place, ils avaient maintenant une petite clôture. Ils ont recommencé avec l’état-d’esprit d’un débutant. Ils n’avaient pas de bureau, ni de nom pour l’entreprise. Le directeur Baek était le seul staff qu’ils avaient.

« Ah cette époque, nous n’avions vraiment rien. A quelle point cette entreprise est grande maintenant ? Nous avons beaucoup plus de staff, et nous travaillons tous de façon organisée. Pour dire la vérité, nous avons eu des divergences d’opinion avec Chang-Ju hyung au départ. Mais en continuant de discuter, il a fait des efforts pour comprendre nos points de vue, et les prendre en compte activement. » (Kim Jaejoong)

« Il n’y avait pas de haine envers l’ancienne compagnie, puisque je l’ai quittée pour devenir heureux. Quand j’ai décidé de recommencer avec Chang-Ju hyung, il a dit qu’il nous garantirait au moins un montant minimum de profits. Nous avons tous simplement rigolé. Mais ce qui semblait impossible à l’époque devient maintenant une réalité. Je suis reconnaissant de la politique et de l’esprit de l’entreprise qui nous place davant les bénéfices. Quelque soit la décision à prendre, la compagnie a décidé d’investir pour nous à long-terme plutôt que de s’occuper des bénéfices immédiats, et nous a pris en compte en premier ». (Kim Junsu)

« Il faut beaucoup de munitions pour se battre, mais nus n’en avions malheureusement pas assez au début. N’importe quelle entreprise a des points positifs et des points négatifs, mais quand nous avons discuté des points à amméliorer, ils ont tous été amméliorés. J’aime vraiment ça. Nous essayons de travailler ensemble et de faire des concessions mutuelles. En fait, Chang-Ju hyung fait beaucoup plus de compromis que nous. J’aime aussi l’atmosphère familiale. C’est particulièrement ce que je voulais. Nous nous rencontrons personnellement et buvons avec les employés et parlons souvent beaucoup. » (Park Yoochun)

En fait, JYJ n’est pas sous contrat exclusif avec C-JeS Entertainement, dirigé par Baek Chang-Ju. Il n’y a pas de contrat exclusif, et encore moins d’avance (note de traduction: en Corée, les célébrités sont payées en avance quand ils signent un contrat exclusif avec une entreprise).Une telle chose est possible parce qu’ils essaient de se comprendre, et acceptent de régler les problèmes en communiquant.

Chang-Ju hyung fait parfois des erreurs, puisqu’il est humain. Mais nous parlons beaucoup, comme dans une atmosphère familiale. Au départ, j’allais envoyer Yoohwan dans une autre agence. Parce qu’il est mon frère, je pensais que ça pourrait être un peu inconfortable de l’avoir en artiste affilié. Mais j’aime l’atmosphère familiale, donc Yoohwan a pu rester avec nous. Ce pourquoi je me sens le plus désolé envers Chang-Ju hyung est qu’il porte notre fardeau. S’il ne nous avait pas pris, il aurait pu travailler dans un meilleur environnement, plus confortable… Hyung ne verse généralement pas de larmes, mais j’ai vu ses larmes ». (Park Yoochun)

Dans le monde, à nouveau, rire à gorge déployée… 

Les moments difficiles qu’ils ont du traverser ont finalement apporté un nouvel espoir.

En octobre 2009, le tribunal a accepté l’injonction que les trois membres avaient demandée pour l’annulation de leur contrat exclusif avec SM Entertainment. Le tribunal a aussi refusé les demandes faites par SM Entertainment pour une compensation pour dommages causés et pour la confirmation de la validité des contrats exclusifs.

Le bonheur était au delà de l’imaginable. Même si leur esprit était en paix en pensant encore et encore « Ce n’est pas grave si on ne peut pas travailler », ils n’ont jamais ri sincèrement jusqu’à ce jour. Pour eux, la décision du tribunal leur a donné une chance d’étirer leurs bras et de prendre une profonde inspiration. Par dessus tout, ils n’avaient plus peur, puisque la légitimité de leur action était justifiée.

Au moment où la court a accepté leur injonction, Kim Junsu prenait une doute. Kim Jaejoong, qui vivait avec Kim Junsu a entendu qu’ils avaient gagné l’affaire et a crié « Junsu-yah! ».

« Rien qu’en entendant la voix de Jaejoongie hyung, j’ai intuitivement su « Ah ! On a gagné ». Aucun mot ne pourrait décrire la joie que j’ai ressentie. J’ai tellement pleuré avec la douche qui coulait. Mon père n’avait jamais fumé, mais pendant le procès, il a beaucoup fumé. Il a promis d’arrêter quand on gagnerai le procès, et il l’a fait ».
Après s’être réjouis comme si ils avaient gagné la lune, ils se sont attaqués à de nouveaux défis avec cette force.

Source: JYJ Magazine
Traduction anglaise : XIAH Press
Traduction française : JYJ Francophone

Publicités

À propos de jyjfrancophone

Page for french fans of JYJ Translated news about JYJ or about the individual activities of JYJ members

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :